Consultation des pharmaciens, Prochaine convention, Losartan

POINT INFO USPO DU 02/11/2021

 

Convention pharmaceutique – Lancement d’une consultation auprès des pharmacies par l’Assurance Maladie

Dans le cadre des négociations de la future convention, l’assurance maladie lance une grande consultation auprès de toutes les officines de France. L’objectif est de savoir si les pharmaciens souhaitent collectivement élargir et valoriser leurs compétences à travers de nouveaux services conventionnés tels que le dépistage, la dispensation à domicile, les accompagnements, la PDA…

Nous vous remercions de répondre à l’enquête et d’enrichir la boite à idées sur https://phamaciens-ameli.consultvox.co/

Soyez ambitieux pour notre profession et pour l’avenir !

 

Lettre de cadrage du Ministre pour la prochaine convention pharmaceutique

Cette semaine, le Ministre Olivier Véran a envoyé la lettre de cadrage pour la future convention pharmaceutique au Directeur Général de l’Assurance Maladie Thomas Fatôme.

Cette dernière reprend la majeure partie des ambitions portées par l’USPO depuis plusieurs années sur la prévention (sevrage tabagique, grossesse…), le dépistage, la pérennité économique de la dispensation (honoraires, biosimilaires…), l’accès aux soins pour tous, les parcours de soins ville-hôpital, l’accompagnement des patients dans le bon usage ainsi que le numérique.

L’USPO émet néanmoins de fortes réserves sur la dispensation à l’unité évoquée dans la lettre de cadrage. Elle affranchirait les industriels et les prescripteurs des recommandations thérapeutiques en vigueur et ajouterait des taches logistiques aux pharmacies.

Cette lettre de cadrage témoigne de l’ambition du Ministre pour notre profession et de sa volonté de faire évoluer notre métier pour conforter le pharmacien comme un acteur majeur de santé publique.

L’USPO souhaite que les négociations conventionnelles aboutissent avant la fin du mois de janvier 2022 afin que les pharmacies puissent mettre en œuvre rapidement ces évolutions et ainsi répondre aux attentes des patients.

 

Rupture LOSARTAN – Possibilité de substitution dans la même classe

Suite à l’identification d’une nouvelle impureté de type azide, potentiellement mutagène, dans certains médicaments à base de losartan et de losartan/hydrochlorothiazide, les lots concernés de médicaments impactés, encore sur le marché, font l’objet d’un rappel.

En concertation avec les représentants des patients, des médecins, le CNOP et l’USPO, l’ANSM a formulé des recommandations afin d’anticiper les problèmes d’approvisionnements et assurer ainsi la continuité des soins.

En application du L5125-23 du CSP, si le traitement initialement prescrit n’est pas disponible et que le patient ne peut pas consulter son médecin au préalable, le pharmacien pourra remplacer le losartan par un autre médicament de la classe des sartans, à titre exceptionnel et temporaire, jusqu’à la prochaine consultation médicale. Il en informera rapidement le médecin.

Pour le remplacement des médicaments à base de losartan et d’hydrochlorothiazide, la dose d’hydrochlorothiazide doit rester identique. Seul le sartan et son dosage pourront changer dans la substitution de ces médicaments selon le tableau suivant :

Le passage du traitement par losartan à un autre médicament de la classe des sartans est possible quelle que soit l’indication dans laquelle il est utilisé. Cependant, une adaptation des doses ou un changement de traitement devront être envisagés avec le patient si ce dernier ressent des symptômes liés au changement de médicament.

L’USPO demande que cette intervention pharmaceutique, dans laquelle le pharmacien assure la continuité des soins du patient en coopération avec le médecin, soit reconnue et valorisée dans le cadre de la future convention pharmaceutique.

Publication :2 novembre 2021 | Catégorie(s) :